• Moyenne : 0 (0 vote(s))
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
52. Marc Blonay
#1
[Image: fT3fAvF.png]
[Image: 5Ufo3hz.png]

─── RAPPORT ───

Type d’action : Meurtre sur Agent des Forces de l'Ordres + Possessions d'armes illégal

Agents concernés : Recrue 14, ADS 18, Cadet 11 & Brigadier 6.

Jour et heure : 12/08/2019 à 22h30.

Notes complémentaires :

Lors d'une patrouille en compagnie du ADS 18, nous avons entendu plusieurs coup de feu provenant du hangar 18 rue des Moulins, qui pour commencer avais des constructions illégal sans permis de construire. J'approche à l'entrée du bâtiment et dit à l'ADS 18 d'appeler du renford. De ce fait Cadet 11 ainsi que la Recrue 14 nous ont rejoind, j'ai ordonné à la Recrue de rester au véhicule, vu qu'il n'est pas formé et je ne voulais pas qu'il meurt.

Nous rentrons dans la cour du bâtiment, et on ce colle au murs où il y a les portes de garages pour ordonner aux tireurs de sortir les mains en l'air, mais aucune réponse de leur part. Le Cadet 11 s'avance à la porte d'entrée du hangar, et directement une grenade explose à 4 mètres de lui, nous l'avons d'urgence décaler hors du bâtiment et somme retourner à la voiture, et soudain une autre grenade explose cette fois-ci à environs 5 mètres de nous, j'étais derrière l'ADS 18, il a pris tout les fragments. J'en ai également reçu un au bras. J'ai pus apercevoir 3 tireurs qui ce sont réfugier à l'intérieur du hangar à nouveau.

Suite à l'urgence j'ai reculer le véhicule et à l'aide de la Recrue 14 qui à été très courageux nous avons mis d'urgence 18 & 11 sur la banquette arrière. J'ai été à l'hôpital directement pendant que la Recrue fesait pression sur ma plaie à mon bras pour éviter que je me vide de mon sang.
Les services de secours ont directement pris 11 & 14 en soin intensif, ils sont désormais hors de danger.
Ensuite, j'ai décidé de ne pas laisser tomber et j'ai continuer l'enquête. Avec le Cadet 11 nous sommes retourné au hangar sans nous approcher, et avons repérer trois personnes montant dans une Megane 4, ils avaient des sacs. Ensuite, nous nous rendons à la mairie, et j'ai pris la décision de mettre la ville en CODE 3. Je n'ai pas demandé l'accord d'un supérieur, mais c'est pour éviter tout autre meurtres ou aggressions. Nous passons à la boutique de vêtements pour voir si des personnes ce disaient de changer de vêtements, et là encore une fois les trois hommes aperçu précédement. On avance comme-si de rien, et dès qu'ils ont repris les volants nous les avons suivi et décider de les contrôler à la station EDF.
La Recrue étant passager je lui ai ordonner de sortir avec son arme létale et de pointer le conducteur, en lui disant de laisser les mains sur le volant et qu'il regarde drois devant lui. Je suis descendu juste après pour le sécuriser des deux autres hommes dans la voiture.

Une fois la fouille effectué, une MP7, P90 et une AK-74 (muni d'un lance grenade en dessous du canon) ont été trouvées.
Nous les avons directement transporter au poste et mis chacun dans une salle d'interrogatoire/cellule, ainsi nous avons pus les interroger et bluffer pour chacun. Deux des trois ont finalement avouer les faits, le troisièmes sera auditionner demain.

Donc, Mr Marc Blonay le porteur de l'AK74 à reçu comme amende : Meurtre, Complicité de crime ainsi que Port d'arme illégal, ce qui correspond à une amende de 65 900€ et 33 ans de prison sans liberté conditionnelle.
Il m'a également avouer d'avoir commis un racket sur un véhicule auto-école avec un individu prénommé Roméo Mala, je lance donc un avis de recherche.

Et Mr Warrwick Arken le porteur de la P90, a reçu comme amende : Complicité de crime ainsi que Port d'arme illégal, ce qui correspond à une amende de 29 900€ et 18 ans de prison sans liberté conditionnelle.
───────────────

Cordialement,
Brigadier 6.
Cordialement,
Matricule 6.
  Répondre


Atteindre :


Utilisateur(s) parcourant ce sujet : 1 visiteur(s)